• English
  • Français
  • ne Mine Mine (Alexandre St-Onge, Magali Babin, Éric Létourneau), VIVA art Action, 2009
    ne Mine Mine (Alexandre St-Onge, Magali Babin, Éric Létourneau), VIVA art Action, 2009

Le travail d’André Éric Létourneau est associé au développement de la performance, des fictions radiophoniques, du BioArt, de l’art processuel, de la photographie, de la poésie sonore et de la musique expérimentale. Intéressé par l’idée que l’art peut être utilisé pour questionner les effets du conditionnement social, il adapte ses méthodes et matériaux de production aux exigences environnementales de chaque projet. Son travail implique des médiums diversifiés, impliquant le langage des signes, les facteurs « psychogéographiques », les conversations individuelles, le traitement des matériaux radioactifs, les anagrammes, etc. En tant que compositeur et artiste de la radio, Létourneau est influencé par le principe musical de l’indétermination, de l’intuition et de la chance; le « noise », la musique spectrale, l’utilisation non-standard d’instruments traditionnels de provenances diversifiées et les expérimentations électroniques sont ainsi inhérentes à sa pratique sonore. Son travail peut être qualifié à la fois de « site-specific » et de « time-specific », impliquant dans certains cas la prise en compte d’un moment dans une journée, voire d’une année. 

André Éric Létourneau’s work is associated with the development of performance, radio drama, BioArt, process art, photography, sound poetry and experimental music. The idea that art can serve to question the effects of social conditioning interests him, and he hence adapts his production methods and material to the environmental requirements of each project. His work makes uses of a variety of mediums and includes sign language, “psychogeographic” factors, individual conversations, the treatment of radioactive materials, anagrams, etc. As a composer and radio artist, Létourneau is influenced by the principle of musical indeterminacy, intuition and chance; the ‘noise’ of spectral music, the non-standard use of traditional instruments from various origins, and electronic experimentation are consequently part and parcel of his sound practice. His work can be qualified as both site-specific and time-specific

André-Éric
Létourneau

André-Éric Létourneau est artiste, commissaire, producteur et auteur. Travaillant parfois sous les pseudonymes de Benjamin Muon ou algojo, il a présenté son travail sur une échelle internationale depuis les années quatre-vingt, notamment à la Walter Phillips Gallery au Banff Centre (1992), au James H.W. Thompson Foundation à Bangkok (2006) et au Musée Pointe-à-Callière à Montréal en 2007. Toujours en 2007, il a été sélectionné pour représenter le Canada à la XVe Biennale de Paris. Létourneau a produit de nombreux projets radiophoniques et a composé plusieurs pièces pour le réseau de la Canadian Broadcasting Corporation. Récipiendaire de nombreux prix, dont le Media Art Award (1997), un livre, P/ACT lui a été consacré par l’Academy of Fine Arts in Enschede, aux Pays-Bas.

André-Éric Létourneau is an artist, curator, producer and author who sometimes goes by the pseudonyms of Benjamin Muon or algojo. Since the 1980s, he has presented his work internationally, notably at the Walter Phillips Gallery at the Banff Centre (1992), at the James H.W. Thompson Foundation in Bangkok (2006) at the Musée Pointe-à-Callière in Montréal (2007). In 2007, he was selected to represent Canada at the 15th Biennale de Paris. Létourneau has produced many radio projects and composed several pieces for the CBC (Canadian Broadcasting Corporation). His has received numerous awards, among which the Media Art Award (1997), a book—P/ACT—was dedicated to him by the Academy of Fine Arts in Enschede, Netherlands.

Anciens Membres