• English
  • Français

La pratique de Patrick Bérubé est essentiellement en sculpture, en installation et intervention publique. L’espace et le lieu sont très importants dans son travail, autant dans le processus de création que dans l’œuvre elle-même. L’intégration au lieu lui permet de franchir et de dépasser ses limites grâce aux différents contextes de création et à ses inspirantes contraintes. Interrogeant nos désirs et nos envies souvent futiles, c’est avec une pointe d’ironie et d’humour qu'il questionne nos comportements et nos réactions face à différentes situations d’impuissance et de vulnérabilité. Ces pertes de contrôle causent souvent un désordre émotif et une suite de sentiments contradictoires. Or, les œuvres de Bérubé tentent d’amener et de confronter le spectateur à des aliénations semblables. Ce faisant, il crée des anomalies, des discontinuités, qui déstabilisent, qui surprennent et qui forcent le promeneur à s’arrêter et à se questionner sur ces irrégularités. Ces extravagances, ces fantaisies tentent d’amener le regardeur dans des situations de doute et de mystère le forçant ainsi à unir des éléments qui seraient normalement incompatibles.

The practice of Patrick Bérubé is mainly sculpture, installation and public intervention. Space and place are very important in his work, both in the creative process as in the work itself. Integration allows him to cross his limits through different contexts of creation and their inspiring constraints. Questioning our desires and cravings, it is with a touch of irony and humor that he tackles our behavior and reactions to different situations of helplessness and vulnerability. This loss of control often cause an emotional disorder and a series of contradictory feelings. However, Berubé's work try to get the viewer to confront similar dispositions. In doing so, he creates anomalies, discontinuities, destabilizes, surprises and tries to bring the visitor to stop and wonder about these irregularities. These extravagances, these fantasies are trying to bring the viewer in situations of doubt and mystery, forcing him to put together items that would normally be incompatible.

Patrick
Bérubé

Né en 1977 à Montréal, Patrick Bérubé a obtenu une Maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal en 2005. Finaliste pour le prix Pierre Ayot en 2010 et 2011, son travail a été remarqué sur la scène nationale et internationale par ses participations à de nombreuses expositions et événements majeurs. Notamment, en 2010, lors de l’exposition «Ceci n’est pas un Casino» au Casino Luxembourg, au Luxembourg et à la Villa Merkel en Allemagne. En 2005, il obtenait le prix du jury dans le contexte de la 3e Manifestation internationale d’art de Québec. Il compte également plusieurs séjours en résidence d’artiste dont la résidence du Conseil des arts et des lettres du Québec à Barcelone en Espagne, en 2009, à la Cité internationale des Arts à Paris, en 2007 et à Buy-Sellf, à Bordeaux, en 2011. Il a réalisé sa toute première exposition solo à New York en janvier 2013 lors de l'événement Montréal/Brooklyn. Il est membre fondateur du collectif Pique-Nique. Depuis 2010, il a réalisé plusieurs œuvres d’intégration à l’architecture. Il est représenté par la galerie ArtMûr 

Born in 1977 in Montréal, Canada Patrick Bérubé holds a Master in Visual and Media Arts from the University of Quebec at Montreal in 2005. Finalist for the Pierre Ayot in 2010 and 2011, his work was noticed nationally and internationally through its participation in numerous exhibitions and major events. Notably, in 2010, during the exhibition ” This is not a casino ” Casino Luxembourg , Luxembourg and the Villa Merkel in Germany. In 2005 , he received the Jury Prize in the context of the 3rd international art manifestation Quebec. There are also several artist residencies including the residence of the Conseil des arts et letters du Québec in Barcelona, ​​Spain, in 2009, at the Cité Internationale des Arts in Paris in 2007 and Buy- Sellf in Bordeaux in 2011. He made ​​his first solo exhibition in New York in January 2013. Active member of the CLARK Gallery, there is also a founding member of the collective Picnic. Since 2010, he has produced several works of architectural integration.

Anciens Membres