• English
  • Français
  • Dans la position très singulière qui est la mienne, 2012
     Dans la position très singulière qui est la mienne, 2012

Valérie Blass cherche à susciter une tension, un dialogue, entre la forme et la matière en associant la sculpture, le film vidéo et la peinture. Cet élan l’amène à développer de nouvelles techniques et à expérimenter avec les possibilités et les limites des matériaux. Son travail en sculpture vise à déconstruire les frontières entre la figuration et l’abstraction en provoquant des comparaisons et des associations arbitraires qui défont les hiérarchies. Ces formes abstraites semblent, à prime abord de nature formaliste, mais deviennent vite, lorsqu’on y regarde de plus près, anthropomorphique. L’artiste travaille principalement sur les thèmes de la posture, de l’affect, du rapport entre la forme et le revêtement.

Associating such media as sculpture, video and painting, Valérie Blass seeks to create tension and dialogue between form and matter. This forces her to develop new techniques and to experiment with the possibilities and limitations of materials. With her sculptures, she deconstructs the borders between figurative representation and abstraction by inducing arbitrary comparisons and associations which undo hierarchies. At first glance, these abstract shapes may appear formalistic but a closer look quickly reveals them as anthropomorphic. The artist mainly works on themes such as posture, affectivity and the relation between a shape and its covering.

 

Valérie
Blass

Valérie Blass a présenté son travail dans des expositions solos au Canada, aux Etats-Unis et en Europe. En 2012, Blass reçoit une commande du Public Art Fund de New York  pour un projet au Metrotech Centre, et participe à l’exposition majeure Oh, Canada – Contemporary Art from North North America au MASS MoCA. Au cours de l’année 2013, elle a fait partie de l’exposition collective Traces of Life (Berlin, Allemagne) aux côtés d’artistes tels qu’Abbas Akhavan, Nick Relph et LaToya Ruby Fraser. L’artiste était récemment présentée à la foire Art International Istanbul en parallèle à la Biennale d’Istanbul et dans une exposition de groupe organisée par Geoffrey Farmer à l’Art Gallery of Alberta. L’année 2013 a été l’objet de nombreux projets et s’est achevée par un premier solo new-yorkais sous l’enseigne de Parisian Laundry Projets à The Hole. L’artiste s’est méritée le Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton, des prix au Gala des arts visuels et le Prix Louis-Comtois de la Ville de Montréal. Elle a deux expositions solo prévues en 2015 à Artspeak (Vancouver) et Daniel Faria Gallery (Toronto).

Blass had solo institutional exhibitions in Canada, United States and Europe. In 2012, Blass was commissioned by Public Art Fund New York for a yearlong group exhibition at the MetroTech Center and was selected to participate in the major survey exhibition, Oh, Canada – Contemporary Art From North North America at MASS MoCA. In 2013, Blass' work was included alongside such artists as Abbas Akhavan, Nick Relph and LaToya Ruby Fraser in the exhibition Traces of Life (Berlin, Germany). The work of Valérie Blass was recently presented in parallel to the Istanbul Biennale at the Art International Istanbul fair, in a group exhibition curated by Geoffrey Farmer at the Art Gallery of Alberta and in a solo exhibition presented by Parisian Laundry Projects at The Hole (New York City). Valérie Blass was the recipient of the prestigious Martyn-Lynch-Staunton award, multiple awards from the Gala des arts visuels organized by the Association of Contemporary Art Galleries and the Prix-Louis-Comtois from the City of Montreal. She has upcoming solo shows in 2015 at Artspeak (Vancouver) and Daniel Faria Gallery (Toronto).

Anciens Membres