• English
  • Français
  • Sheena Hoszko - CENTRE DE PRÉVENTION DE L’IMMIGRATION DE LAVAL (PÉRIMÈTRE TOTAL : 572 PIEDS)
    Sheena Hoszko - CENTRE DE PRÉVENTION DE L’IMMIGRATION DE LAVAL (PÉRIMÈTRE TOTAL : 572 PIEDS)
 

Situant sa pratique dans la lignée de la sculpture post-minimaliste, l’artiste Sheena Hoszko a établi un protocole personnel qu’elle utilise dans l’élaboration de ses œuvres. Par un acte performatif qui prend sa source dans la marche, l’artiste utilise ses pas comme unité de mesure des lieux qu’elle visite et dont elle veut révéler les dynamiques de pouvoir. Par ce mode opératoire, elle s’intéresse aux traces que laisse une action et aux manières de les retranscrire dans la matière. L’hommage au Café Cléopâtre intitulé Red Light Monument: Floor Area of Café Cléopâtre Stages (500 square feet), qu’elle a réalisé en 2012 pour DARE-DARE, procédait de cette façon. Ses déplacements à l’intérieur de l’établissement pour mesurer la superficie des deux scènes principales ont ensuite été présentés dans l’espace public sous la forme d’un dispositif lumineux.

Ce processus de recherche en amont de la création permet d’abord à Hoszko d’accomplir un acte performatif (invisible pour le visiteur) dans lequel elle est entièrement engagée. Puis, par un système de mesure subjectif issu de son expérience sur le terrain, elle crée des dispositifs ou sculptures qui semblent évacuer cette subjectivité. Centre de prévention de l’immigration de Laval / Laval Immigration Holding Centre, présenté dans la petite salle, est le résultat d’une cartographie de l’établissement fédéral du même nom que l’artiste a visité à quelques reprises. Ce centre a pour principale fonction de détenir les demandeurs d’asile dont l’identité n’a pas été vérifiée et qui, selon le gouvernement, pourraient constituer une menace pour la sécurité nationale. Les décisions sont fréquemment prises en fonction de l’origine des migrants qui arrivent au pays, souvent sans statut ou sans papiers. Ces personnes, qui comprennent des enfants, sont incarcérées sans connaître la durée de leur détention.

L’imposante sculpture, composée de clôtures provisoires superposées, offre peu de recul aux visiteurs. Le choix d’un matériau générique que l’on voit régulièrement dans l’espace public, soit sur des chantiers de construction pour en limiter l’accès ou dans les rues pour contenir la foule lors de manifestations, permet d’effacer toute trace du geste de l’artiste. Le cube ainsi créé représente la taille totale du périmètre du Centre à l’échelle 1:1, soit 572 pieds. La rigidité du matériau, la lourdeur de la masse et son aspect impersonnel deviennent des qualités que l’on peut aisément attribuer à l’institution qui est au cœur de cette œuvre. Par la superposition des clôtures formant une grille, Hoszko recontextualise le Centre de prévention de l’immigration de Laval afin d’attirer l’attention sur les moyens utilisés par les instances gouvernementales pour maintenir l’ordre et imposer son contrôle sur les individus. Dans le cadre de cette exposition, l’artiste offre également des informations supplémentaires à tout visiteur qui voudrait en savoir davantage sur les centres de détention. Ainsi, par un croisement de l’art et de la justice sociale, Sheena Hoszko crée une œuvre qui va au-delà de considérations purement esthétiques afin d’éveiller les consciences sur les abus du système mis en place par les politiques liées à l’immigration.

Manon Tourigny

_____

 

TABLE RONDE LA DÉTENTION ET LA VILLE 
SAMEDI 27 SEPTEMBRE - 14h – 16h

Présentations et discussions sur le thème de la détention et la ville avec NASRIN HIMADA, SHEENA HOSZKO et JAGGI SINGH qui auront lieu au Cagibi (5490 Saint-Laurent).

Née en Outaouais (Québec), Sheena Hoszko est une sculpteure montréalaise examinant la matérialité et sa relation avec la cartographie et le pouvoir. Elle a étudié à l'Emily Carr University of Art + Design et a terminé une maîtrise en arts visuels à l'Universitéé Concordia, où elle a reçu une bourse du CRSH pour sa recherche. Le travail de Hoszko a été montré en Argentine, au Canada, en Allemagne et en Angleterre. Le projet qu’elle présente au Centre CLARK sera ensuite exposé à la A Space Gallery à Toronto. À l’hiver 2015, elle sera en résidence au Santa Fe Art Institute au Nouveau-Mexique (ÉU), dans le cadre du programme Food Justice.

L’artiste aimerait remercier Marie-Michelle Deschamps, John Fanara, Kandis Friesen, MP Grenier, Anna Hawkins, Farah Khan, Michelle Lacombe, Jess Mac, Sarah Mangle, Luanne Martineau, Cheryl Simon, l’équipe du Centre CLARK, Moduloc Montréal et le Conseil des arts et lettres du Québec pour leur soutien.

Salle 2
  • Sheena Hoszko
CENTRE DE PRÉVENTION DE L’IMMIGRATION DE LAVAL (PÉRIMÈTRE TOTAL : 572 PIEDS)

EXPOSITION /
28 août au 4 octobre 2014

VERNISSAGE /
jeudi 28 août, 20h

TABLE RONDE LA DÉTENTION ET LA VILLE
AU CAGIBI (5490 SAINT-LAURENT)/
samedi 27 septembre, 14h -16h

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES / 
samedi 4 octobre, 15h