• English
  • Français
  • Thomas Germanaud, «À une partition cartographique».
     Thomas Germanaud, «À une partition cartographique».
 

Inscrite dans une attitude transdisciplinaire, la pratique de Thomas Germanaud est actuellement guidée par l'attention particulière qu'il porte sur la ville et par sa volonté d'en expérimenter les éléments et les dimensions comme on expérimente un matériau plastique. Afin d'y parvenir, il élabore des projets qui ont pour vocation d'amener à observer et à questionner différemment l'environnement urbain. Pour cela, il s'intéresse particulièrement à sa dimension sonore et à la cartographie sous diverses formes. Selon les enjeux propres à chaque production, il conçoit des installations vidéos et sonores, des cartes et des partitions graphiques, ainsi que des pièces sonores. Ses projets oscillent tantôt entre l'art génératif et la composition graphique et sonore, tantôt entre les collectes du flâneur et l'orchestration du musicien, il n'hésite pas à user à la fois de méthodes propres aux arts visuels pour aborder des dimensions sonores et de techniques rattachées à la musique pour produire des oeuvres visuels.

Ce projet débuté en 2014 est une réactualisation de l’oeuvre emblématique Réveil d'une capitale (Risveglio Di Una Città), composée en 1914 par le peintre italien et père de la musique bruitiste Luigi Russolo. Par la relecture de cette oeuvre, qui proposait déjà il y a plus d'un siècle une interprétation sonore de la ville moderne, cette production propose un prisme par lequel observer graphiquement et de manière sonore l'environnement urbain actuel. Ici, Montréal a servi de terrain d'exploration duquel ont résulté plusieurs heures d'enregistrements de sons-bruits. C'est en réinterprétant la partition de Luigi Russolo à la lumière de son protocole de composition, des technologies actuelles et des nombreuses prises de son faites dans la ville qu'une nouvelle pièce sonore, ainsi que son système d'écriture musical ont pu être réalisés. En résulte une proposition de réécoute de la ville, ainsi qu'une retranscription et une recomposition de celle-ci sous la forme d'une partition cartographique.

 

 

Thomas Germanaud est un jeune artiste français résident au Québec depuis deux ans,effectuant actuellement une Maîtrise en Arts Visuels et Médiatiques à l'Université du Québec à Montréal. Son travail porte sur l'expérience de la ville et ses systèmes de représentation, en particulier au travers des dimensions spatiales, graphiques et sonores.


 

L'artiste aimerait remercier Oriane Goursaud pour son aide sans faille et sans qui ce projet n'aurait pu aboutir. Il aimerait également remercier Anne Bénichou, ainsi que l'équipe du Centre CLARK.

Poste audio
  • THOMAS GERMANAUD
Réveil d'une capitale

EXPOSITION /
12 JANVIER AU 18 FÉVRIER 2017

VERNISSAGE /
JEUDI 12 JANVIER, 20H