• English
  • Français
  • Karen Spencer
    Karen Spencer
 

l’assise était assise. sur un banc dans le parc nommé square cabot. sur une durée de quatre mois pendant l’été 2012, et de trois mois pendant celui de 2013.

assise avec le parc, soucieuse de ne pas compromettre les personnes y vivant leurs vies en public. l’assise prenait plutôt des notes sur les conditions météorologiques, la température, la date, et choisissait une manchette dans un journal local pour la transcrire à l’encre sur papier. fixant le temps. l’assise écrivait aussi une phrase par jour inspirée par le parc. localiser l’humain-ité.

en accéléré : 2014. le parc est “réaménagé” ou, comme le prétend une manchette, s’offre un lifting. pour la fine somme de 6.3 millions.

du gazon? pas question, on arrache ça. des haies? bin non. le monde peuvent cacher de quoi là-dedans. des tables de pique-nique?  haha … tu veux rigoler ? faut que ça parte. oh pis évidemment qu’y faut changer les bancs. ça nous prend des barreaux pour empêcher le monde de dormir dessus. le sentier qui traverse le parc? on le refait en béton avec des bordures de chaque côté pour faire circuler les passants en bon ordre. oh pis faut pas oublier les structures pour empêcher les skateboarders de venir endommager les lieux. des poubelles? on ferait mieux de s’en passer, ça fait juste attirer les ramasseux de canettes.

la colère de l’assise devant ce vol d'espace éhonté commis envers celles et ceux qui avaient occupé le parc la mena à des paroles. en utilisant comme partition l’ensemble d’une-phrase-par-jour rédigée dans le parc, l’assise énonça les mots, la partition devenant source de riffs, de refrains. improvisés.


ÉCOUTEZ SITTIN' WIH CABOT SQUARE (SOUNDCLOUD)

ÉCOUTEZ LE SPOKEN WORD (SOUNDCLOUD)


karen elaine spencer (b. 1960) est une artiste qui a une pratique en atelier, qui fait des performances, qui agit comme commissaire et qui écrit. Oscillant entre le travail dans la rue, les expositions en galerie et la diffusion via Internet, le travail de spencer interroge les hiérarchies et explore notre façon d’occuper, en tant qu’êtres de passage, le monde dans lequel nous vivons. Née à Nelson (C.-B.), spencer vit et travaille maintenant à Montréal. Elle détient un baccalauréat du Nova Scotia College of Art and Design à Halifax et une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Elle a été artiste en résidence au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2015), au International Studio and Curatorial programme (iscp) à Brooklyn (2012), à la Cité Internationale des arts de Paris (2005) et au John Snow House à Calgary (2011). Ses expositions récentes incluent One Day at ELLEPHANT Toronto (2016), letters home/lettres à ma mère à la Galerie B-312 et à ELLEPHANT Montréal|Toronto (2015), Coming to terms à Little Berlin à Philadelphie (2015), New York Stories au ISCP à Brooklyn (2014) ainsi que La moitié du monde est une femme à Montréal (2013).

Le travail de spencer fait partie de nombreuses collections au Canada et aux États-Unis, dont celle d’Air Canada, de la Richmond Art Gallery, celle de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada, de la Bibliothèque nationale du Québec, du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, de la Collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, du Richmond Women’s Resource Centre Association, de la Art Gallery of Mount Saint Vincent University. En reconnaissance de sa longue pratique artistique, karen elaine spencer s’est méritée le prix Powerhouse de La Centrale Galerie Powerhouse en 2012 et, en 2016, elle fut finaliste pour le 2e prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec.


L'artiste aimerait remercier le Playwrights’ Workshop Montréal – The Interdisciplinary Writers’ Unit dirigé par Sarah Elkashef, le Conseil des arts du Canada, Roxanne Arsenault, Marilyn Farley, Corine Lemieux, Jack Locke, Swimmer et tout le monde qui a fréquenté le Square Cabot à une autre époque. 

Poste audio
  • karen elaine spencer
sittin' with cabot square

POSTE AUDIO /
18 MAI AU 23 JUIN 2017

VERNISSAGE /
JEUDI 18 MAI, 20H

PRÉSENTATION D'ARTISTE /
SAMEDI 20 MAI, 15H

SPOKEN WORD (EN) /
SAMEDI 20 MAI, 16H30